AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 FR - amour, lune et limoncello

Aller en bas 
AuteurMessage
il_Re
Martius
Martius
avatar

Nombre de messages : 410
Date d'inscription : 17/07/2006

Profil RP
Nom: Martius
Année de Naissance: 1417
Ville: Brignoles

MessageSujet: FR - amour, lune et limoncello   Sam 22 Juil - 1:41

ce soir là il Re était extenué. Il alla se servir un verre de limoncello, cette liqueur de citron genoise qui lui rappellait les tortines de sa mère.
Il s'installa pour le deguster sur la terrasse, au son des cigales, sous la voie lactée. L'alcool et la fatigue aidant, il se mit à tutoyer la lune:


Oh mon amie, qu'il m'est agréable de t'avoir à mes côtés.
C'est le coeur leger qu'aujourd'hui je te parle, car je me suis délivré aujourd'hui d'un lourd fardeau.
Ces divers sentiments qui dernierement compressaient ce coeur dont ils étaient issus, ont été exprimés, et je peux respirer.
Ah! ce cherubin m'a bien eu, me tirant dans le dos, cette flêche enchantée, qui auprès d'elle m'a fait me soumettre...
Je bois à ta santé, et à ma vie future.
On me dit homme heureux, à la vie bien remplie, or toi mère de toute chose sait plus que tout autre, quel vide emplit mon ame.

Durant près de quinze ans, en regnant, en combattant, j'ai connu moultes femmes, diverses et variées.
Certaines j'ai honoré, certaines j'ai cru aimer; mais aucune je n'ai regretté.
Aujourd'hui tu me donnes, pour d'obscures raisons, une femme à aimer.

Oh mais toi, mère indigne, tu as ommis de préciser, qu'il me fallait la séduire
finissant son verre, et le jetant à la Lune, il Re reprit d'une voix plus ferme:
Oui, lorsqu'on aime quelqu'un, le labeur est plus dur. Il n'est pas suffisant, de se baisser pour ramasser. Au contraire il faut s'elever, se mettre à la hauteur, meriter ce baiser, que l'on etait venu chercher.
Et alors cette tache est à double tranchant: le succès mérité, ouvre le paradis terrestre; mais la douleur du coeur, si sa soif d'amour n'est pas étanchée, peut tuer en cas d'echec...

a ces haussements de voix, les cigales s'étaient tues. En prenant conscience, il Re reprit, plus calmement:
Regarde ce que tu as fait, ce que tu fais de moi.
Les cigales qui hier encore me narguait, se sont tues à présent, devant mon desespoir.
Je suis sur cette echelle, menant sur ce balcon, où celle que j'aime attend, que je mérite son baiser.
trop haut pour redescendre, je ne suis qu'à moitié, de ce chemin doré, dont dépend la survie de mon coeur. L'Eden ou l'Enfer, voilà ce qui m'attend, selon ce que mes pieds, sur ces barreaux ferront...

il Re tombe à genou, paumes des mains vers le ciel, et, en sanglots:
Mère indigne qui me met, dans cette situation; dis moi ce qu'aujourd'hui, esprit et coeur doivent faire...


bien evidemment, personne ne répondit. Il Re était seul, et la Lune l'ignorait. Son âme et sa maison étaient devenues vides. Seul son coeur était plein de chevelures brunes.
Finissant finalement à succomber aux effets cumulés de l'alcool, la fatigue, et la peine; il Re s'ecroule au sol, pour y passer la nuit. Il ne veut plus lutter ce soir, et se contente d'etre là, à dormir.
Toutefois, avant de fermer les yeux, un courant d'air vient agiter les arbres. Et en cet instant, distinctement, il Re reconnait la voix de son père, comme sortie d'outre tombe:

Ne re-non-ce pas.... Obti-ens ce baiser, ou meurs... mais jamais n'aban-donne...

Alors il Re s'endort. Demain tout ceci ne sera plus. Il a été honnete, en revelant sa présence sous ce balconnet. Mais même si elle voit cette longue escalade, ce n'est surement pas à elle, de descendre cette echelle. Le doux baiser est là, quelques metres au dessus. Et s'il est décroché un jour, il n'en sera que plus beau.

_________________
Vitorrio Emmanuele Martius
Conte di Cuneo e di Provenca, Viconte d'Apt, Barone di Sta Rafael, Sign. de LPSH
Vicaire d'Aix
ma devise economique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
FR - amour, lune et limoncello
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» François Adrien Boieldieu (1775-1834)
» Les plus beaux duos d'amour
» vend enveloppe promo je te rends ton amour
» [ OS ] Pour l'amour d'une fille.
» Le Voyage dans la Lune (opéra-féerie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Casa Martius :: Comté de Provence :: la casa de Forcalquier [Kara Martius] :: le jardin-
Sauter vers: